jeudi 15 décembre 2016

Accepter sa Nature

Bonjour les Lou'Sticks :)

Accepter sa Nature. S'accepter et se sentir légitime. Voilà ce qu'on me demande aujourd'hui. Et c'est bien moins facile que ça n'y parait.
 
Dans l'idée, on se connait un peu vu qu'on se pratique depuis longtemps, donc on devrait ETRE ce que l'on est vraiment et ACCEPTER d'être Soi...Mais en réalité, beaucoup de facteurs extérieurs et aussi intérieurs nous façonnent une image de nous même que l'on a un peu de mal à quitter.
 
Les facteurs extérieurs sont bien sûr en premier lieu les parents et l'éducation qu'on a reçu. Et tous ces petits messages subliminaux qui nous ont été transmis depuis la naissance. Vous savez ces fameux messages contraignants. Vous ne connaissez pas les messages contraignants...Ah et bien je vais vous faire un rapide petit topo, vous allez voir comme on en a tous reçus au moins un dans sa vie et comme on les transmets ensuite nous même.
Ils sont au nombre de 5...Tiens comme les blessures de l'âme...Comme les cinq branches du pentagramme...Comme les cinq éléments en médecine chinoise...Comme les cinq doigts de la mains...Comme les cinq nains de Blanche Neige...Aaah non eux ils sont 7 :p
Pas anodin ce chiffre quand on y regarde de plus près ;)
Bien entendu chaque message contraignant à son bon côté, mais aussi son revers de médaille. Les voici donc:
 
- Sois Fort: Aaah soit fort...Ne sois pas faible, ne montre pas tes émotions, débrouille toi par toi même. Un garçon ça ne pleure pas. Mais y a des enfants plus malheureux que toi tu sais. Il n'y a aucune raison d'avoir peur!! Ce message donne effectivement une capacité à trouver des solutions pour se débrouiller seul, mais souvent, justement à ne pas accepter l'aide des autres et à être un peu méprisant envers les "faibles", ou ceux qu'il considère comme être des gens faibles, vous savez ceux qui sont à l'écoute de leurs émotions...Bouh quel vilain mot les émotions! Besoin d'aide, ah nan merci, moi j'assume je sais me débrouiller... (Bon je me permets d'en rajouter des caisses parce que c'est un des messages contraignants que j'ai à transcender ;) ) Son chemin de guérison sera de s'écouter plus pour écouter plus les autres. Mais toujours garder un équilibre comme en toute chose, et ne pas sombrer dans la victime! Et une petite cure de Oak et de Beech en fleur de Bach ce sera un bon début.
 
- Sois parfait: ...Mmmh C'est pas mal mais t'aurais pu faire mieux. 15/20 c'est bien mais c'est quoi la moyenne de ta classe? 15,5/20 ah t'en étais pas loin. Tu feras mieux la prochaine fois. 19/20!! Bah pourquoi t'as pas eu 20? C'est joli ton dessin dommage que tu aies dépassé là...etc...etc... ^^ ça vous rappelle des souvenirs? Moi aussi ;)
Evidemment le côté positif c'est le soucis du détail, l'engagement, le sérieux et la volonté de bien faire. Le côté négatif c'est de n'être jamais satisfait parce que la perfection n'est pas de ce monde...Donc s'ensuit l'intolérance, la critique et l'auto critique, voire la suffisance même...Perdre le contrôle des choses quelle horreur! :P Son chemin de guérison sera d'apprendre à s'aimer tel qu'il est, avec ses qualités et ses défauts pour pouvoir aimer les autres tels qu'ils sont. Apaiser le bourreau et le juge intérieur . Beech en fleur de Bach serait une belle première étape :)
 
- Fais plaisir: Sois gentil s'il te plait je suis fatigué. Tu veux vraiment me faire de la peine. Maman sera fière de toi si tu es gentil. Oh ne sois pas si égoïste...Le "fais plaisir" sera à l'écoute des autres et empathique...MAIS, il aura une fâcheuse tendance à se négliger lui même au profit des autres. A ne pas avoir confiance en lui de peur de décevoir. Comment dire non?? On ne va m'aimer si je dis non? Une parfaite victime potentiel pour un sauveur et un bourreau! Son chemin de guérison sera d'apprendre à dire NON! Apprendre que l'amour inconditionnel ne s'achète pas ;) Un peu de Chicory et de Centaury en fleur de Bach matin midi et soir en première intention. ;)
 
- Dépêche toi: Mais dépêche toi on va être en retard. Arrête de trainer. Mais tu es trop lent...Vas-y donnes je vais le faire! Les "dépêche toi" seront des impatients pour qui tout doit aller vite peut être en dépit du bien fait. Il va vite s'ennuyer s'il n'a rien à faire. Et bien entendu, il se mettra une pression supplémentaire tout seul comme un grand à chaque action qu'on lui demande...En revanche, c'est quelqu'un qui tient ses délais, sera très réactif et se met rapidement en action. Mais à quel prix??? Son chemin de guérison sera d'apprendre à prendre le temps.  Du temps pour Soi, du temps pour rien! Un petit stage de rien comme dirait Grand ours et Impatiens en fleur de Bach pourrait être un bon début.
 
- Fais des efforts: On a rien sans rien. Tout se mérite dans la vie. Donnes toi un peu de mal! Tu ne travailles pas assez...Le "fais des efforts" aura tendance à se compliquer la vie et les choses. Pourquoi faire simple quand on peut faire compliquer pourrait être sa devise. En même temps on lui a dit qu'on a rien sans rien...si c'est trop facile c'est louche. Les choses simples de la vie lui passeront à côté! Par contre il sera persévérant, engagé et travaillera beaucoup! Son chemin de guérison sera de prendre le temps de s'émerveiller des choses les plus simples. Apprendre à faire les choses avec plaisir. On va peut être commencer par arrêter le petit vélo dans la tête qui lui fait avoir dix mille idées à la minute pour se perdre dans les dédales de son cerveau...Pour ça White Chesnut à la rescousse!
 
Voilà donc les gentils messages contraignants que l'on distille sans même s'en rendre compte la plupart du temps mais qui nous conditionnent dès l'enfance.
 
 
Bien sûr il y a aussi les rencontres que l'on fait et notre environnement de vie qui vont influencer nos comportements et nos agissements. On veut se fondre dans le moule, passé inaperçu, se diluer dans la masse. Alors on va mettre des masques pour surtout surtout ne pas être différents. Ce qu'on est à l'intérieur...Bah on le sait, alors on peut bien mettre un mouchoir dessus en public. Oui sauf qu'on fini par ne plus les enlever ces masques et on fini par croire que l'on est ce qu'on veut paraitre être. On n'EST plus...On parait.
  
Il y a aussi les conditionnements intérieurs...L'image qu'on voudrait se donner. La personne que l'on aimerait être...En général la barre est assez haute bien entendu...Et le juge intérieur guette bien sagement le moment où l'on va se rendre compte qu'on n'est pas cette image là...Déception. Jugement. Dénigrement de Soi...Je suis moins ci ou moins ça que lui. Je ne suis pas à la hauteur. Je ne suis pas légitime! En fait, on ne s'accepte pas tel que l'on est...Donc on n'est pas ce que l'on est! Evidemment que l'on ne sent pas légitime...Mais ce n'est pas auprès des autres ni à leurs yeux qu'on ne l'est pas mais plutôt à nos propres yeux à nous. Comment se sentir à sa place si l'on ne se permet pas d'être Soi en toute humilité. Pour être en paix avec Soi il ne faut pas chercher la perfection, elle n'amènera que déception. Par contre il faut toujours chercher à être la meilleure version de Soi même. Avec ses qualités qu'il nous faut reconnaître ( et identifier d'abord) et accepter sans prétention. Et avec ses défauts qu'il faut aussi reconnaitre et accepter, qui sont là pour nous montrer la marge et les axes de progression qui existent mais qui SONT et qui font partie intégrante de nous.
 
Il faut apprendre à se lâcher la grappe. L'acceptation de Soi permettra sans aucun doute de trouver sa place où que l'on se trouve. Parce qu'on sera aligné avec son Soi donc avec le monde.
 
J'ai appris grâce à une discussion avec une amie certaines choses sur moi...J'ai beaucoup de chemin à faire pour m'accepter telle que je SUIS, mais j'ai compris que ce chemin est indispensable pour évoluer et avancer.
 
J'ai appris qu'avec mon animal totem j'ai ce point commun d'être plutôt solitaire et que c'est un fait, pas une contrainte. J'ai pensé que c'était une inadaptation au monde, mais c'est juste ce que je suis. Je sais être sociable quand il le faut, mais j'aime le calme de la solitude. Je me suis sentie blessée de ne pas réussir à être inclus dans des groupes, de ne pas trouver ma place. Mais c'est parce que je ne me suis pas encore trouver moi même que je cherche à combler un manque par la présence des autres et l'appartenance. Aujourd'hui j'ai compris que vais devoir éplucher l'oignon des illusions pour trouver mon ESSENCE-CIEL et je sais quel est le chemin de guérison à entamer avant tout autre. C'est celui là!
 
J'ai aussi appris , n'en déplaise à certains, que j'ai des messages à transmettre. Au détour de  rêves, de lectures, et de choses qui me passent par la tête, sans savoir pourquoi et que je sens/sais ne pas m'être destiné. Donc que je donne à celui qui me semble être le destinataire. J'avais des doutes, et j'en ai toujours pour être totalement honnête, mais pourtant, souvent ces "messages" tombent justes ou au moins en partie. Après libre à chacun d'en faire ce qu'il en veut, moi j'ai passé la patate chaude :P
 
La hutte a initié des changements, a créé des sacrées perturbations atmosphériques, m'a laissé un peu dans le brouillard, en plein désarroi, en plein doutes avec des émotions qui arrivent par paquet et dont je ne sais pas toujours quoi faire. Elle est en train de me mettre face à moi même puisque c'est bel et bien là que je vais aller chercher. On a beau le savoir que tout ce qui se passe à l'extérieur est le reflet de ce qui se passe à l'intérieur, on a parfois du mal à l'intégrer. Ou à l'accepter.
 
Tout est bien là...L'acceptation! Il va donc me falloir arrêter d'alimenter mon Bourreau (Juge Intérieur), arrêter de me sentir Victime quand il se tait. Le Sauveur ça va j'ai donné il y a quelques années, lui je l'ai identifié :P
 
Tout un programme hein...Mais là, à cette minute, je suis enthousiaste d'avoir quelque part pris un engagement envers moi  devant vous :)
 

2 commentaires:

  1. Merci pour ce superbe article. Tu sais trouver les mots justes comme toujours et encore une fois, ton histoire résonne très fort avec la mienne, avec ce que je vis en ce moment, où je suis en chute libre depuis quelques semaines (faudrait voir si c'est pas depuis la hutte d'ailleurs, tiens, tiens). Mais tes mots me redonnent un peu de forces pour avancer, voir les choses sous un autre angle. Alors oui, essayons de faire taire le bourreau et de sortir de la victime. Amour et gratitude à toi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh merci Camille-Hélène pour ton message, je suis contente que cet article puisse t'aider un peu. Eh non pas facile mais le chemin de guérison que tu fais et l'engagement avec lequel tu le fais est superbe. Tu ne le vois pas forcément parce que tu es en plein dedans, le nez dessus. Alors oui essaies de faire une pause et de prendre juste un peu de recul pendant quelques minutes pour voir à quel point tu as avancé ;)
      Amour et Gratitude à toi :)

      Supprimer