jeudi 4 août 2016

Qu'ai-je à apprendre?

Bonjour les Lou'Sticks :)

Aujourd'hui je vous fais part d'une loooongue réflexion que j'ai eu à propos de ma situation professionnelle actuelle. Je vais vous épargner la longueur et en arriver vite à l'essentiel. Enfin je vais essayer parce que je ne sais pas faire court ^^
 
Mais avant ça je vous plante un peu le décor. Il y a 10 ans de ça, mon travail au début je l'aimais bien. Il est créatif, j'y apprends plein de choses à chaque projet, j'étais assez libre, c'était chouette.
 
Et puis au fur et à mesure les choses ont commencé à se dégrader. L'ambiance entre collègues d'abord...Et puis les projets de moins en moins intéressants et nombreux...Et puis l'ambiance générale...Et puis une hiérarchie qui n'a aucun amour propre mais un égo démesuré...Nan c'est pas un politique mais ça pourrait ;-)
 
En fait ça fait plusieurs années que je vois les choses décliner, et jusqu'à il y a 3/4 ans je m'en accommodais. Plus le temps passe et moins je m'en accommode évidemment... Il y a 3/4 ans j'ai déjà alerté ma hiérarchie sur ma motivation déclinante à cause de cette situation...Des promesses, de l'espoir et puis j'ai vite appris que les promesses n'engagent que celui qui les écoute! Et c'est vrai!
J'ai commencé par vouloir faire évoluer mon poste avec des formations qui m'intéressaient. On m'a dit oui pour certaines (qui évidemment servaient l'image de ma hiérarchie) et non pour d'autres (qui n'étaient d'absolument aucune utilité pour ma hiérarchie!)!!
 
Depuis un an, je suis en souffrance à ce poste...En souffrance parce que je m'y ennuie, parce que je n'arrive plus du tout à m'y impliquer, parce que je n'aime pas ce que la situation en train de faire de moi. Depuis un an  je cherche à quitter ce poste.  D'abord en externe...Et puis plus récemment en interne. En externe il ne faut pas rêver, je n'ai pas eu 100 000 offres...J'ai donc aussi envoyer des candidatures spontanées. Sans succès dans tous les cas! En interne on me ballade gentiment en ne me donnant pas de réponse franche et directe, mais je sens bien que ça sent le roussit :P
Pourtant j'ai bien expliqué les raisons de ma demande auprès de la hiérarchie de ma hiérarchie! C'est pas encore Dieu le Père mais on s'en rapproche ^^ Mais bon, on comprend bien, mais bon, on ne veut pas non plus trop se mouiller et avoir ma N+1 sur le dos, parce qu'elle est un peu...Relou pour être très polie!
 
J'ai eu une phase hyper contente, limite euphorique où je me suis dit: "Bravo tu as mis les choses en œuvre ça va débloquer le truc, tu vas voir ça va marcher"
 
Bah nan ça marche pas...Alors là je vous laisse imaginer la phase d'après...Aigritude absolue, dépressétitude aussi, d'où mon article D', énervitude contre le monde entier et l'Univers en particulier qui n'accède pas à ma demande! EtMoi, c'est bon on t'a reconnu tu peux te taire deux secondes steuplé?
 
Comme je ne suis pas du genre à rester comme un poisson hors de l'eau (mais si, vous savez la bouche ouverte et les yeux hagards) quand on me fait une réflexion injustifiée ou gratuite, ou quand on remet en cause mon honnêteté, forcément parfois ça passe mal. Bref, je suis aujourd'hui le caillou dans la chaussure, le grain de sable dans le rouage parfait (dans ses rêves surtout) de ma direction! Et je le lui rend assez bien en faisant une résistance passive (en action mais pas en paroles hein :P). Pour tout vous dire, les messages que ma hiérarchie a à me faire passer, elle le fait par mes collègues, parce qu'elle ne sait plus comment s'y prendre avec moi...Courageux non? ^^ Cela va jusqu'à leur demander de me faire passer des petites annonces pour des boulots ailleurs! Alors certes, c'est ce que je veux partir. Mais d'une part c'est mieux si c'est fait en face et pas en lâche, et d'autre part je ne veux pas partir pour partir, mais pour un truc qui me plaise vraiment!
 
 
 
Bref je vis une situation au travail comme malheureusement des milliers, où j'y vais à reculons, où chaque jour voit son lot soit d'énervement soit de consternation! Parfois ça m'empêche de dormir même...En un mot ça me prend la tête! Et oui j'ai un autre chemin qui m'attend mais il faut bien que j'ai un boulot alimentaire en attendant que tout se mette en place.
 
J'y réfléchi donc souvent...Et puis récemment je me suis rendu compte que ça ne pouvait plus durer tout ça! Parce que outre le fait que je suis une bombe prête à exploser quand on me parle, ou à la moindre contrariété, c'est aussi à moi que ça ne fait pas du bien!
 
Certes, je ne suis pas bien où je suis. Certes, j'ai essayé de leur faire comprendre que ce n'était pas un caprice mais un réel mal être. Certes, ils n'ont pas entendu...Certes, j'ai essayé de partir mais rien n'y fait! Mais plutôt que de me comporter comme une adolescente rebelle en pleine crise, n'y a-t-il vraiment pas un moyen de faire quelque chose!
 
Parce que pour qu'une situation est de prise sur vous, il faut que vous lui donniez la liberté d'avoir cette prise. Vous lui laissez le pouvoir. Rien ne se fait sans votre consentement, même s'il est passif!
Je n'ai absolument aucun pouvoir de changer les choses par moi même. Ce que je pouvais faire je l'ai fait, pour le reste la décision ne m'appartient pas et je ne peux pas l'influencer plus...Alors quoi???
Je me ronge les sangs et les nerfs jusqu'à l'implosion?
 
Rien de ce que je fais ou de ce que je dis ne pourra changer les gens en face (Amour et gratitude aux cons...et n'oublions pas qu'on est tous le con de quelqu'un).
Par contre...tout ce que je fais ou ce que je dis peut avoir une influence sur moi! C'est ça mon levier d'action et le seul pour le moment. Acceptation...Résilience...Apprentissage. Et oui j'ai fini par me dire que si l'Univers n'accédait pas à ma demande c'est parce que j'avais apparemment encore quelque chose à apprendre d'ici!
Je dois avouer que ça ne m'est pas venu facilement hein...Que les sentiments d'injustice et de colère ont longtemps eu le dessus. Je ne dis pas non plus que parce que j'ai compris ça ça sera facile!
Mais ça me permet quand même depuis plusieurs jours de reprendre en main mon travail que je n'arrivais plus à faire depuis des moiiiis! Et ça m'a permit depuis ce petit laps de temps de venir au boulot dans de moins mauvaises dispositions caractérielles. Un peu plus légère...Enfin j'en suis à la phase un peu moins plombée pour le moment :P C'est un premier pas!
 
Et vous savez quoi...Une fois que j'ai eu cette conscience, et pris cette décision de travailler sur moi en prenant pleinement ma part de responsabilité dans cette histoire pour laisser tomber le Caliméro qui pleurait au fond de moi, et bien est arrivé sur mon mur Facebook un article assez intéressant sur comment être heureux au travail ^^
L'Univers nous donne les outils quand on va dans la bonne direction en fait!!!

Et puis pour tout dire, c'est aussi cette situation qui m'a fait réfléchir à une conversion et m'a lancé sur le chemin de la Naturopathie...Donc sur mon chemin de guérisseuse en fait :) Rien n'est hasard, même si c'est difficile...

Voilà où j'en suis aujourd'hui...Le chemin va être long parce que je pars de loin. Et je pars de loin parce que j'ai vainement nagé contre le courant et je n'en sors pas complètement indemne. Il va me falloir redescendre en tension, colère et amertume et monter en tolérance et énergie positive! Tout un programme! Aller on y croit!
 
Et vous qu'avez-vous à apprendre de la situation qui vous gêne le plus en ce moment? Et comment avez-vous réussi à sortir d'une situation difficile psychologiquement?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire