lundi 11 juillet 2016

J'ai participé à un stage chamanique...Episode 1

Bonjour les Lou'Sticks :)

Je reviens d'une semaine de stage chamanique et comment vous dire que la réadaptation au quotidien est un peu compliquée :P Je vais vous raconter avec mes mots ce que j'y ai vécu. Il sera en plusieurs épisodes parce qu'il y a tant à conter qu'un seul billet serait extrêmement long ;) Et puis le suspens c'est bon aussi :)
 
Le chamanisme qu'est-ce que c'est???
Haaaaa mais ça fait trop peur ce mot là...Tout de suite ça sonne sauvage, primitif, délirant même. On s'imagine courir en pagne et seins nus dans la forêt, à fumer des plantes hallucinogènes pour rencontrer les esprits...Bon en vrai c'est pas tout à fait ça quand même!!!
 
Le chamane est un canal, un intermédiaire entre le monde des Esprits et les Hommes. Il capte les énergies vibratoires des plantes, des animaux, des minéraux et des Esprits et sert de médiateur. Il a retrouvé son Unité Corps Ame Esprit ce qui lui permet cette connexion à l'invisible. Les enfants, souvent avant 7 ans, ont encore cette capacité. Les amis imaginaires tout ça tout ça, ça vous parle? Ben ils ne sont peut être pas si imaginaires que ça en fait! N'oublions pas que "l'essentiel est invisible pour les yeux. On ne voit bien qu'avec le cœur". Tout est énergie, tout est fréquence et vibration, alors parfois, il suffit d'être branché sur la bonne longueur d'ondes pour capter la fréquence!
Le chamane sera donc par essence un guérisseur et un médium aussi.
 
Pour ceux que j'ai eu la chance de rencontrer jusqu'ici, pas besoin de plantes hallucinogènes pour entrer en transe...Le son du tambour se suffit à lui même. Chaque tambour a un son qui lui est propre, ils sont presque habités même!! Et les rythmes font leur office, ils réussissent à endormir gentiment EtMoi qui se laisse bercer par la répétition du son. Et là c'est gagné la magie peut opérer en toute sérénité!
 
Merci à Fougère argentée pour cette photo :)
 
Le stage
Il se déroulait sur une semaine complète, dans une forêt. Rendez-vous le vendredi soir pour attaquer le samedi matin.
Trois chamanes nous accompagnaient, représentant trois sagesses différentes: Grand Ours pour la sagesse Amérindienne (découvrez le ICI), Ahori pour la sagesse Mongole (découvrez le ICI et ), Et Sanglier Féroce pour la sagesse Druidique (découvrez le ICI 
Quinze apprentis-sages, étaient à leur écoute pour ce beau voyage.
 
Tout commence par le chemin jusqu'au camp...Une vingtaine de minutes de marche pour trimballer nos affaires jusqu'à bon port... Là on se demande si l'on a bien fait d'emmener tout ça. Parce que ça monte, ça descend, ça pique, ça pèse, mais en même temps c'est beau et il y a un mélange d'excitation et d'appréhension. Dernière ligne droite...On est accueilli par les trois chamanes au sons de leurs tambours. L'encouragement pour la dernière montée, celle où il ne faut rien lâcher!!! Et là, c'est la délivrance et le bonheur! Fierté! On l'a fait :)
 
On découvre le camp, la base de vie, les tentes, les toilettes sèches, la douche. On se réparti en groupe de cinq par tente et on se retrouve pour un premier repas autour du feu sacré. Et puis chacun va retrouver sa tente pour une dernière nuit qui nous voit tel que l'on était en arrivant!
 
Jour 1:
Le samedi matin le stage est officiellement ouvert ^^ Petit déjeuner, recadrage du Grand Ours, pas du matin, que notre trop plein de paroles dû à un mélange d'impatience et d'anxiété a réveillé.
Premier bain à la rivière...Un  peu fraîche ma foi, mais revigorante!
 
Nous avons eu ensuite un cercle de paroles pour apprendre à se connaitre un peu plus...Et il y en avait besoin. Pas évident de se retrouver en pleine nature sans connaître qui que ce soit ou presque. Nous nous sommes présentés, et nous avons expliqués pourquoi on était là, venus de loin pour certains à ce stage!
Ce premier matin, on sentait tout le poids de nos peurs,de nos démons et nos souffrances. Ceux qui nous empêchent d'être nous même et montent gentiment mais surement des barrières et des miradors pour nous protéger.
 
Après cette première vraie rencontre, nous avons écouté les chamanes nous raconter leur parcours et nous conter leur sagesse, puis faire un rituel.
Ahori, nous a emmené voyager vers les steppes de Mongolie, puis nous a emmené rencontrer les trois mondes: celui du haut, celui du milieu et celui du bas. Un voyage au tambour puissant et un retour tout en douceur et réconfort grâce sa marionnette Renard, à l'effigie de son animal de pouvoir.
 
Sanglier Féroce, nous a conté la sagesse Druidique, narrant combien la Forêt est sage et riche d'enseignement. Ne nous y trompons pas, le voyage a l'air calme et tranquille, mais c'est tout en douceur que le message va droit au cœur pour le libérer de certaines chaînes.
 
L'un comme l'autre fait tomber quelques barricades et faux semblant!
 
Cette première journée aura déjà vu son lot de cris, de pleurs et de rires. Déjà les premières souffrances ont été mises à jour, premier pas vers une belle guérison.
 
Nous nous retrouvons tous le soir auprès du feu pour partager le repas, déjà un peu plus proches que le matin, en partie mis à nu et le cœur un peu plus ouvert.
 
Jour 2:
Ce n'est que le lendemain que nous avons découvert un rituel amérindien, l'INIPI, ou hutte de sudation! Ah ben là ça dépote graveuh!
 
Une carcasse de hutte est construite en branchage et un trou est creusé au milieu pour y mettre des pierres, réchauffées de longues heures dans le feu sacré. Recouverte par une bâche et des couvertures, la hutte est prête.
Un rituel de préparation se fait pendant que les pierres prennent toute la puissante chaleur du feu. On écoute sagement Grand Ours, l'Esprit du Tabac est invoqué et le calumet de la paix prépare nos âmes à recevoir. Le miroir passe de mains en mains...Qui es-tu nous demande-t-il...Vaste question...Il est plus facile pour certains de se voir avec les yeux de la Vérité que pour d'autres, mais chacun joue le jeu et plonge son regard dans son Ame.
 
Merci à Pélagie pour cette photo :)
 
Et puis les pierres sont prêtes et nous rentrons dans la hutte. Nous suivons Grand Ours et son tambour, chacun trouve sa place à l'intérieur. Grand Ours écoute les Esprits qui lui donnent le nombre de pierres qu'il faut pour cette première porte. Cinq!!! Ahori et Sanglier Féroce, gardiens du Feu laissent échapper un p'tit "ah ben ça va dépoter"...Au cas jamais on ne serait pas encore assez inquiets ;) (oui oui au cas jamais...Petite invention très pratique d'Ahori qui permet de mixer au cas où et si jamais! simple et efficace!)
La porte se ferme et on découvre la beauté des pierres chauffées, rougeoyantes. Grand Ours verse de l'eau sur les pierres qui crépitent d'impatience, et libèrent leur moiteur mais aussi  une douce odeur indescriptible et réconfortante. Les corps se tendent, les cerveaux turbinent à cent à l'heure, comme s'ils savaient que c'est leur dernier instant de contrôle avant le lâcher prise inévitable.
Le son du tambour commence doucement et c'est au plus profond de Soi qu'il nous emmène.
 
Plusieurs portes se sont succédées...Cela veut dire qu'à chaque fois que la porte s'ouvre, de nouvelles pierres chaudes entrent.
La première porte était dédiée au Masculin sacré, pour aller chercher le guerrier qui est en nous. C'est impressionnant ce qui peut se passer dans cette hutte. Le noir complet permet une expression qui serait réprimée par la peur du regard des autres, et Holy peut s'exprimer pleinement. De belles guérisons ont eu lieu lors de cette première porte.
La seconde porte était dédiée au Féminin sacré! C'était magnifique!! Des chants harmonieux se sont élevés, une entraide entre femmes s'est naturellement imposée à nous. Nous sommes toutes ressorties plus connectées les unes aux autres que jamais!
La troisième porte était celle de l'Enfant Intérieur, pour aller guérir une partie de ses blessures.
La quatrième et dernière porte était celle des Prophéties pour aller découvrir la voie qui nous attend.
 
Pendant que certains étaient dans la hutte, ceux qui connaissaient déjà le rituel de l'Inipi, se sont purifiés avec l'argile. des dessins au charbon a fait ressortir le guerrier en eux, l'argile a purifié leur corps et leur Esprit, et nous nous sommes rendus compte que nous étions dedans et dehors au diapason! Une belle connexion s'était déjà établie entre nous en seulement deux jours! :)
 
De cette hutte nous sommes ressortis secoués, ébranlés mais toujours plus sur le chemin de la guérison et de la reconnexion à Soi.
J'avoue avoir mal vécu la dernière porte et avoir eu un beau mal de tête...qui ne voulait pas complètement lâcher...Bah non hein...EtMoi perdre son pouvoir...???!!! Pas sans combattre, il a bataillé trop fort pour ça!
 
Une belle sororité est née de cette hutte. Les femmes sont allées tout en complicité se baigner ensemble à la rivière. Et c'est tout naturellement qu'elles se sont déshabillées comme on le ferait entre sœurs de cœur. Un beau moment plein de grâce et de magie. Auquel j'ai participé de très très  loin, perdue dans les limbes tortueux de EtMoi qui commençait à comprendre à quel point il allait être mis à mal cette semaine pour laisser Holy prendre le devant de la scène!
 
Le soir autour du Feu nous n'étions déjà plus les mêmes et un peu plus Nous mêmes! Et c'est sur ces souvenirs forts que trois personnes sont reparties ce soir là, ne restant que pour le weekend. Mais quel weekend. Deux jours et nous étions déjà liés par des liens invisibles mais puissants, dans le respect de chacun.
 
Nous sommes repartis nous couchés le cœur plus léger et plus plein en même temps...Etrange sensation qu'il bat plus fort, que l'étau qu'on se pose tout autour sans s'en rendre compte commence à se détendre...Les cauchemars s'invitent, mais les rêves aussi...Démons et dragons s'envolent. La nuit fait son œuvre...
 
Merci à Valérie pour cette photo :)
 
 
A suivre ;) 

6 commentaires:

  1. J'adore ce retour! Très beau, sincère, touchant, empli d'amour et d'humour! <3

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour ta magie du souvenir! Bisous ma sœur de Coeur et d'aventure! Aurélie

    RépondreSupprimer
  3. quel talent cette femme ! mais qui se cache donc derrière Kaya Hinoa ;-)

    RépondreSupprimer