lundi 4 avril 2016

Mais tu fais partie d'une secte...nan?

Bonjour les Lou'Sticks :)

Ah la la cette question...

Quand on commence à s'engager un peu plus sérieusement sur un chemin de développement spirituel, il arrive à un moment donné où un écart se creuse entre vos intérêts et ceux de votre entourage...Mais aussi entre votre compréhension des choses et la leur. 

Amis, collègues, parents vous voient d'un œil différent, enfin pas vous justement mais vos nouveaux centre d'intérêts. 
Au début c'est pas méchant, ils trouvent ça étrange à la limite mais pas plus que ça. 

Et puis un jour vous likez un article sur l'énergétique, vous commentez un post sur la réincarnation, vous glissez une petite phrase sur l'effet miroir ou la "cause" émotionnelle d'une maladie et les gens ont un petit instant d'arrêt, vous regarde de la tête au pied et se disent que "tiens il/elle change quand même...."

Ou alors vous avez vos proches, avec qui vous discutez plus ouvertement des choses qui vous touchent et vous intéressent et avec qui vous passez plus de temps, qui commencent à s'inquiéter discrètement (ou pas du tout discrètement) de vos nouvelles lectures ou l'achat de nouvelles pierres ou encens, du petit recoin zen que vous vous êtes faits pour méditer tranquillou, aller serrer un arbre pendant votre ballade dominicale, etc...etc...Je vous laisse le choix des exemples il doit bien y en avoir autant qu'il y a de gens.

Certains sont étonnés mais reste ouverts (au moins jusqu'à un certain point) même s'ils ne comprennent pas tout. Ils sont même parfois curieux et posent des questions. Là c'est bon signe et plus facile.

Et puis il y a ceux qui vraiment ne comprennent pas du tout et trouve que vous devenez carrément bizarre!!! 

Alors il suffit que vous ayez fait un stage dont l'intitulé serait par exemple " reconnexion à son Soi supérieur par l'utilisation de mantras et magnétisme" (je dis n'importe quoi hein, je ne sais pas si ce stage existe :P ) Et là...c'est la cata! 
- Reconnexion ça ça va...
- Soi supérieur là ça devient déjà moins classique. Qu'est-ce que ça peut bien être...Et pourquoi supérieur. Et pourquoi se reconnecter avec soi? On ne peut se déconnecter de soi! Supérieur! Mais pour qui ils se prennent...
- mantras et magnétisme...ouuuuuuuh la la! Mais c'est quoi ça! Magnétisme! Encore des charlatans. Et lui/elle qui se laisse prendre à leur piège...mais il lui ont tourné la tête...Dans quoi il /elle s'embarque...Mais qui il/elle va bien pouvoir rencontrer pendant ce stage? Y a un gourou? C'est payant? Quoi...mais c'est un don le magnétisme. Comment on peut faire payer un don...C'est louche... (tout ça en 4 secondes et demi bien entendu, parce que leur EtMoi va prendre le dessus de façon complètement irrationnelle, en mode inquiétude)

- "Et puis bon quand même depuis que tu t'ais lancé là dedans, je ne te trouve pas plus épanouie bien au contraire! "




Alors certains oseront vous poser la question fatidique...mais euh...c'est pas une secte ton truc? Comment tu peux le savoir? 
A ceux là on peut tenter de répondre, même si leur compréhension des choses et leurs croyances seront différentes des nôtres. Mais au moins, le dialogue peut être engagé.
Par contre attention. Expliquez. Prenez le temps de donner votre point de vue. Répondez aux questions et inquiétudes, mais n'essayez pas de convaincre! Laisser le temps à son interlocuteur de prendre ce qu'il peut prendre sur le moment et le temps qu'il veut pour faire des recherches, ou assimiler ce qu'on vient de lui dire est important. Braquez quelqu'un en essayant à tout prix de le convaincre du bien fondé de votre démarche personnelle est assurément un bon moyen pour qu'il n'ait pas trop confiance en ce que vous lui dites justement à ce sujet! ^_^ Toujours parler pour soi, dans la bienveillance et l'écoute de l'autre. Dans la compréhension de ses doutes sans jamais vous les approprier! Ne vous culpabilisez pas de les rendre inquiets. C'est leur émotion, pas la vôtre. Rassurez les comme le pouvez en leur montrant que vous semblez avoir garder votre sens critique et votre libre arbitre, mais n'entrez pas dans le jeu de vous justifier.

Et puis il y a ceux qui n'oseront pas poser la question mais qui s’inquiéteront quand même...Et là c'est plus compliqué. Parce que sans dialogue il n'est pas facile de mettre des mots sur l'émotion de l'autre. Vous risqueriez de dire le mot de travers. Si vous sentez un malaise grandir, je pense qu'il est bon un jour où l'ambiance est détendue de montrer un article sur un sujet sensible qui vous parait simple d'abord pour tout le monde, en entamant vous même le dialogue sur ce sujet. "Oh tiens regarde c'est intéressant, apparemment les maladies sont des émotions mal gérées qui se traduisent dans le corps. Ah ben regarde...je me suis fait mal au genou ça veut dire que je ne veux pas plier devant une situation!!! En y réfléchissant bien, c'est vrai que je me suis fouler le genou pendant ma période de conflit avec mon directeur au boulot...Et toi t'as souvent mal au ventre...Y a un truc que t'arrive pas à digérer dans ta vie en ce moment? "
Bon là bien sûr toutes les réactions sont possibles, mais vous avez au moins entamé un dialogue qui même s'il n'aboutit pas tout de suite aura semé j'en suis sure une petite graine d'intérêt chez l'autre.

Quoiqu'il en soit, restez dans le cœur quand vous parlez de ce qui vous tient à cœur justement. N'oubliez pas qu'il n'y a pas si longtemps que ça, il y a aussi des choses qui vous semblaient impossibles et absurdes mais auxquelles vous croyez aujourd'hui. Et dites vous aussi qu'effectivement des charlatans qui abusent de la crédulité des gens un peu perdus car en quête de soi à un moment ça existe malheureusement...
Mais surtout, ne perdez pas de vue qu'une inquiétude de la part de vos proches est une marque d'amour. Alors prenez là comme telle et remerciez les de vous aimez.

Et vous ça vous est déjà arrivé qu'on vous dise ça? Vous réagiriez comment si quelqu'un vous le demandait?

2 commentaires:

  1. Coucou !
    J'avoue que petit à petit j'ai vu s'en aller des personnes autour de moi et j'ai soit mieux connu d'autres, soit j'ai fait d'autres connaissances :)
    Je n'en vis pas plus mal ! Je n'ai jamais essayer de convaincre, juste proposer des idées quand je voyais certains se débattre dans leur égo, et soit ils ont essayé et on adopté, soit m'ont dis oui oui et ont disparu de mon entourage ;) lol
    Les gens passent, restent, je ne retiens personne :)
    Je vis bien mieux depuis !
    Stéphanie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui c'est vrai. Même si on n'est pas toujours prêts à laisser partir certaines personnes ;-)
      Mais ça fait un tri c'est certain. Et il faut du vide pour pouvoir faire entrer de nouvelles choses alors c'est pas plus mal effectivement

      Supprimer