lundi 21 mars 2016

Renouveau

Bonjour les Lou'Stick :-)

Oui j'ai trouvé ça mignon comme surnom alors voilà, à partir de maintenant c'est comme ça que vous vous appelez! 

Pendant cette phase de passage à vide (vertigineux le vide) j'ai eu du temps pour moi et rien que pour moi. Facile me direz vous quand on n'a pas d'enfants...J'ai eu deux arrêts de travail rapprochés. Le premier m'a semblé trop court, le temps filait comme une respiration. Pas le temps de reprendre mon souffle que je devais déjà reprendre mon effort. Je me noyais dans un verre d'eau, tout se mélangeait et je ne savais pas par quel bout me prendre. La relation aux autres était conflictuelle....Bah oui forcément quand on est mal avec soi on ne peut pas être bien avec les autres!

La tête pensait un peu moins mais le corps lui ne suivait pas du tout. Je pense n'avoir jamais été aussi fatiguée avant ça. Energie zéro pointé! Je traversais mes journées comme un zombie.

Le deuxième arrêt a donc été plus nécessaire pour Stick que pour ma tête. Enfin c'est comme ça que je le percevais. Et cette seconde pause m'a fait le plus grand bien. Contrairement à la première fois, j'ai perçu le temps, parce que j'ai pris le temps. Pris le temps de vivre à mon rythme. Pris le temps de me poser et de prendre du recul. Pris le temps de réfléchir à la situation et à ce que je voulais.

Et là...grosse angoisse...Qu'est-ce que je veux??? Bah je ne sais pas??? Je sais ce que je ne veux pas, mais ça je sais aussi que ça ne marche pas vraiment pour la loi d'attraction...Je vais justement récolter ce dont je ne veux pas. Et euh...Non c'est pas ce que je veux puisque je n'en veux pas...Et me voilà repartie dans le tourbillon de EtMoi! 

Mais au fait...Qu'est-ce que j'aime??? Oh ben j'aime bien plein de choses mais de passions...Je n'en ai pas vraiment! Pas de passions??? Mais il faut des passions dans la vie! C'est comme ça qu'on vibre,  qu'on avance! (Aller bim je m'en rajoute une petite couche au cas où le reste ne suffirait pas! J'aime la difficulté! En fait non, mais bon...^^ )

La pression de savoir ce que je veux pour aller dans le bon sens a été énorme! Presque bloquante en fait. Plus on cherche, moins on trouve...Plus on pense moins on sait...

Du moins au début...Parce que petit à petit j'ai compris que le plus important n'est pas de savoir tout de suite là maintenant où la Vie va m'emmener et ce qu'elle sera trait pour trait dans 1 mois ou 1 an (ni dans une semaine d'ailleurs...) Non le plus important c'est là, ici et maintenant!!! Et c'est à ça que je me suis attelée durant cet arrêt, à revenir le plus souvent possible à ici et maintenant quand mon esprit se projetait à plus tard! Dès que je me surprenais à divaguer, je revenais à ce que je sais. Et ce que je sais c'est ici que je le vis.

Pas évident comme exercice quand on n'a pas l'habitude...Et les habitudes ont la vie dure hein! Surtout les mauvaises évidemment! :P

Mais c'est fou comme ce petit exercice apaise et créé des moments insoupçonnés dans le quotidien.

Je me suis efforcée au jour le jour non pas de vivre pour l'après mais de vivre pour le PRÉSENT. Et je peux vous dire que cette semaine n'a pas du tout ressemblé à mon quotidien ordinaire. Pas de routine, juste de nouvelles habitudes que j'ai souhaité mettre en place pour moi! Pas de pression si oh malheur, je ratais un jour de mise en place de ces nouvelles habitudes...Tant pis, pas grave, aujourd'hui je n'avais pas envie de faire ça et puis c'est comme ça. Je ne suis pas parfaite...Oh ben tant pis je prends le temps de me découvrir MOI et c'est bien ça le plus important!


J'ai donc arrêté de me mettre la pression sur ma Mission de vie par exemple, sur mon boulot idéal, sur visualiser ce que je serais quand je serais Grande...Bah quoi, j'suis pas si Grande :P
J'ai lâché prise sur l'avenir et repris le pouvoir du moment présent! (en partie hein ne nous emballons pas trop vite!! C'est pas le pays des Bisounours non plus!). 
Et en fait, c'est plus simple que je ne le pensais. Je ne sais pas ce que je ferais comme métier, si ce sera le même ou un autre, mais je sais que J'aurais un métier épanouissant!

Je ne sais pas comment je serais mais je sais que je serais MOI et pleinement Moi!

Je ne sais pas où je serais ni avec qui, mais je sais que j'aurais des relations simples, épanouissantes et réciproques.

Je ne sais pas si je serais patiente (là ce serait THE miracle quand même) ou plus tolérante mais je sais que je serais suffisamment en accord avec moi même pour pouvoir voir la souffrance derrière les actes des gens.

En attendant ce moment là, j'apprends à me connaitre toujours un peu plus. Et je suis sur le bon chemin puisque je suis en route vers Mon Moi, vers Holy. Je suis ma meilleure alliée autant que j'ai été ma meilleure ennemie, et qu'il m'arrivera même encore de l'être!

Dernière chose importante, cette semaine j'ai pris le temps de Faire. Faire du jardin. Faire de la lecture. Faire de la cuisine. Faire la sieste. Faire de la méditation...
Mais j'ai aussi et surtout pris le temps d'Etre! Etre motivée. Etre fatiguée. Etre heureuse. Etre à mon écoute. Etre fainéante. Etre contemplative. Etre émerveillée de la Nature qui se réveille. ETRE dans mes défauts et dans mes perfections, et sans jugement...Bah ça fait du bien hein!!

En fait j'ai arrêté de me mentir en voulant à tout prix ressembler à l'image que je me fais de la perfection, et du coup j'ai arrêté d'être malheureuse de ne pas être cette image là!

J'ai eu la chance d'avoir le soutien et les conseils de personnes qui ne m'ont pas jugée. Des personnes qui ne m'ont pas non plus dit forcément ce que j'avais envie d'entendre, mais qui m'ont permis de réfléchir dans le bon sens. La sincérité de l'écoute et des paroles m'est bien plus précieuse que la fausse compassion.

J'ai eu la sensation durant cette semaine d'avoir planté la graine et d'avoir commencer à l'arroser un peu chaque jour pour lui permettre d'éclore quand le moment sera venu...En finir avec le tout et tout de suite pour avoir la chance de l'écouter pousser.

Merci le printemps ;-) Et merci à la dépression. Quand on accepte l'état des choses, sans jugement de soi même, on sait au fond de nous que tout à une raison d'être. Et la raison de cette dépression pour moi c'était ça. Lâcher prise et arrêter d'être quelqu'un que je ne suis pas!

Et vous quand est-ce que vous avez arrêté de vous mentir?

2 commentaires:

  1. Coucou !
    Pareil ! Après ma dépression :) ça remue ;)
    Prends soin de toi.
    Bises
    Stéphanie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci :)
      Toi aussi prends soin de toi :)

      Supprimer