mercredi 24 février 2016

D'

Bonjour :)

Pas très présente ces derniers temps...Petit passage à vide!

En fait c'est un peu plus que ça...Je suis en dépression...Enfin en déprime plus exactement, parce que ce n'est que le début et je ne suis pas encore engluée jusqu'au cou dedans. En tout cas c'est comme ça que je le ressens.

Pourquoi j'ai décidé d'en parler ici? Pas pour qu'on me plaigne, ça non, mais comme toujours parce que je pense que les expériences des autres peuvent toujours nous aider à un moment donné.

Si j'avais pris le temps j'aurais reconnu certains avertissements avant coureur...Mais j'ai mis ça sur le compte de la fatigue, du temps, de la lune ou je ne sais quoi d'autre! Parce que bon, je suis forte, je ne suis pas de ceux qui tombent en dépression! Je suis sur le chemin de la spiritualité et du développement personnel, je ne peux donc en aucun cas me laisser abattre comme ça en plein vol. Montrer ses sentiments?...Euh...non. Il n'y a pas si longtemps, jamais quelqu'un n'aurait pu me voir pleurer devant un film.

Et puis soyons honnête, j'ai tout! Un toit sur ma tête, un job, un amoureux, de bonnes relations avec ma famille, des amis, des passe temps, une voiture...Tout! Alors bon je ne peux décemment pas être en dépression, ce serait carrément capricieux voir déplacé .

Non si je n'arrive pas à me lever le matin, si passer toute une journée au travail me semble insurmontable, si la simple idée de faire un effort et faire semblant toute la journée me parait extrêmement difficile c'est juste parce que je suis très fatiguée!! Et je le suis sans aucun doute. Physiquement je le suis. Le matin je me réveille aussi fatiguée que le soir, le soir, je tombe de sommeil. J'ai beau me coucher comme les poules, ça ne change pas grand chose. Et puis même si je me réveille parfois dans la nuit, je me rendors jusqu'au réveil.

C'est vrai que mon alimentation n'est pas exemplaire ces temps-ci...Trop la flemme de faire à manger. Un truc vite fait bien fait c'est ça qu'il me faut. Et puis soyons clair, la nourriture doudou m'appelle sans retenue...Et j'y cède bien volontiers. Donc bon ça n'aide pas non plus pour la fatigue.

Côté boulot, c'est pas la joie. Je suis démotivée. Depuis un certain temps déjà. Je ne m'y retrouve plus dans ce poste que je vois devenir de moins en moins intéressant. J'ai bien essayé d'en parler, mais on ne veut pas entendre. J'ai essayé de me remotiver...ça fonctionne parfois et puis parfois non, plus souvent non d'ailleurs. J'ai essayé de changer de boulot, ça n'a pas marché pour l'instant. J'ai demandé à améliorer mes conditions de travail, mais rien n'y a fait. On m'a dit non. On m'a dit clairement que ça fait peut être trop longtemps que je suis là, on m'a fait comprendre que partir serait peut être le moyen de me remotiver. Bah oui, je ne vous ai pas attendu pour chercher ailleurs hein, mais bon, c'est pas comme s'il y avait un poste à chaque coin de rue non plus hein! Pour le moment, pas d'opportunités!

J'ai tout mis en place, avec beaucoup d'enthousiasme en me disant que tout irait bien, que ça ne pouvait que marcher tant que je demandais avec le cœur...C'était sans compter sur mes interlocuteurs qui eux ne sont pas dans la compassion mais dans le rapport de force.

Tout à une raison d'être je le sais et je le dis bien volontiers...Mais il y a toujours un fossé entre ce qu'on sait et ce qu'on arrive à faire. Enfin pas toujours mais souvent, surtout au début.

Et puis je me suis retrouvée un soir à faire une belle crise d'angoisse. J'en ai dormi assise dans mon lit, tellement j'avais peur de suffoquer dans la nuit.
Et puis je me suis retrouvée à pleurer le matin en allant au boulot...Tenir la journée...et pleurer en rentrant le soir.
Je n'avais qu'une envie, me retrouver seule et m'occuper de moi et rien que de moi. Ne plus prendre sur moi pour les relations avec les autres. Ne plus me prendre la tête avec la spiritualité non plus! Vivre c'est tout!


Je suis allée voir le médecin pour qu'il me prescrive une prise de sang, parce que pensait sincèrement que tout ça venait du manque de fer, de vitamines ou de magnésium, ou... Et puis je voulais lui demander de m'arrêter pour reprendre des forces. Dans la salle d'attente j'ai pleuré. Je me sentais coupable de venir demander un arrêt de travail.

Pendant la consultation, vous vous en douterez, je n'ai pas pu retenir bien longtemps les sanglots. On a discuté et il m'a parlé d'un traitement et un arrêt de travail. Je n'ai pas percuté sur le moment. C'est en lisant la notice du médicament que j'y ai lu antidépresseur! 

Et là, mon sang s'est figé...non! Ce n'est pas possible je ne suis pas en dépression! Juste fatiguée. Et jamais de ma vie je n'ai voulu prendre d'antidépresseurs. Je suis plutôt du genre à me soigner le plus naturellement possible. Je ne le prendrais pas son traitement...Petite crise d'angoisse le retour...ça a tourné, tourné...

Et puis je me suis posée pour réfléchir au pour et au contre. Les contres sont évidemment les plus nombreux...C'est pas naturel, je vais avoir des problèmes de sevrage, qu'est-ce que les gens vont penser, ils vont être déçus, je suis faible, je suis lâche, je ne sais pas me débrouiller seule, je fais du mal à mon corps...STOP! La dépression c'est ça: C'est EtMoi qui prend le dessus, ne vous laisse aucun répit, jamais. Qui vous fait douter de tout, qui vous culpabilise, et vous dévalorise. Je le tiens de quelqu'un de confiance dont vous trouverez le nom et la page en bas de ce long billet.

J'ai eu beau essayer de mettre sur pause rien n'y a fait! Le frein est cassé, EtMoi est en roue libre, lancé à toute allure et il m'emmène droit dans le mur!

Le pour de ce traitement c'est ça. Juste ça. Me donner le répit dont j'ai besoin pour reprendre des forces, faire le tri, me recentrer sur l'essentiel. 

J'ai décidé de lâcher prise...De me l'accorder cette pause mentale, parce que clairement là, j'étais en train de me noyer dans un verre d'eau.

Je culpabilise toujours bien sûr, mais de moins en moins, parce qu'ai décidé de me concentrer sur moi toute cette semaine. Etre à mon écoute et tant pis si un jour je reste en pyjama toute la journée tant que ça ne dure pas tous les jours. Il n'y a que moi qui me met la pression pour être à la hauteur de ce qu'attendent les autres...Mais est-ce que je sais vraiment ce qu'ils attendent de moi? Ou est-ce que je projette mes propres attentes sur eux? Oui c'est bien ça que je fais. Je me culpabilise pour de mauvaises raisons. C'est moi que je déçois pas les autres. C'est moi qui ai peur. Moi qui me suis mise la pression, toute seule comme une grande. Mais c'est plus facile de croire que ce sont les autres.

Cette semaine de pause me permet de mettre certaines choses à plat. De prendre du recul. J'en veux trop, ou en tout cas pas de la bonne manière. Je veux changer trop vite, alors que j'ai mis des années et des années pour en arriver là où j'en suis aujourd'hui. Alors il va me falloir prendre le temps. Vouloir, rêver, espérer, faire et surtout...lâcher prise! Vivre! Retrouver mes valeurs. Prendre mes responsabilités dans ce qui se passe aujourd'hui et apprendre à m'aimer pour ce que je suis. Avec mes défauts, avec mon impatience...Et apprendre à l'apprivoiser petit à petit. Savoir ce que je veux mais ne pas vouloir le résultat tout de suite.

Il y a une très belle vidéo de Johanna de "Awakening in conscious life" à ce propos. Je vous laisse la regarder en cliquant "ICI". Elle me parle bien cette vidéo ;-)  Et si vous ne connaissez pas Johanna je vous invite à la découvrir sans hésitation :-)

Je ne sais toujours pas si j'ai fait le bon choix en prenant les médicaments, mais j'ai décidé de ne pas me juger. J'ai fait comme j'ai pu au moment où ça se présentait. Je ferais du mieux que je peux pour que ça se passe bien et c'est ça le principal. Non?

Et vous, vous avez connu la dépression? Vous vous êtes posé ces mêmes questions? Vous vous en êtes sortis comment?

3 commentaires:

  1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  2. Hello !
    Oui j'ai connu la dépression pendant 6 mois au moins en 2014, j'ai dû prendre 2 comprimés et puis je me suis souvenue du conseil de ma maman "ne prends jamais ses saloperies !" et j'ai arrêté, du coup j'ai déprimé.... et puis le 25 juin 2014, un irm, un mot sur mes douleurs (en plus de ma dépression) et là je me suis dis, STOP ! 3 maladies au même endroit, mon corps veut me dire quelque chose et là j'ai découvert le shiatsu, Johanna ;) et oui moi aussi ! et puis Lilou Macé et puis, et puis... et là j'ai repris ma vie en main, j'ai commencé par mettre chaque jour dans un verre 3 petits papiers avec 3 choses positives que j'avais eu dans la journée et j'ai vu ce verre ce remplir, le remplacer par un vase... :) et j'ai fait de même avec mes réussites : au départ j'ai mis mon permis de conduire, mon bac et puis un gâteau que j'avais réussi à faire, plein de petites choses et là aussi j'ai vu ce verre ce remplir et je me suis dis je suis pas nulle en faite :)
    Et j'ai trouvé un CDD ! Youhou ça faisait 18 mois que j'étais au chômage (suite à séparation, harcèlement au taf...) et depuis je garde en tête de trouver au moins 3 choses géniales pour lesquelles je remercie le soir et depuis je déprime pas plus de 5mn de temps en temps et hop je remonte :)
    Je t'envoi tout mon amour ! Prends soin de toi ! Pense à toi !
    Bisous
    Stéphanie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Stéphanie pour ce témoignage et ta gentillesse. Il y a plein de très bons conseils dans ce que tu dis :-)
      Depuis je suis retournée voir mon médecin parce que je ne supportais pas le traitement. Du coup d'un commun accord je lui ai demandé si je pouvais ne pas en prendre d'autre et il m'a dit ok. Il m'a orienté vers l'hypnose, l'acupuncture, la psychothérapie. Et il m'a arrêté 10 jours supplémentaires. J'ai fait aussi une séance de shiatsu qui m'a fait du bien au corps. et une séance d'access barres qui m'a fait du bien à la tête. J'ai pris un peu de recul par rapport à ma situation professionnelle et je prends soin de moi au jour le jour. Pour le moment ça fonctionne plutôt bien.
      Merci pour ton message. Je note pour les petits papiers, c'est vrai que de voir grandir le contenant doit être vraiment positif.
      <3

      Supprimer